Les forages intercalaires du projet Marban de Minière O3 recoupent 5,7 g/t d'or sur 14,5 mètres

TSXV:OIII | OTCQX:OIIIF - Minière O3

TORONTO, le 18 oct. 2021 /CNW/ - O3 Mining Inc. (la « Société » ou « Minière O3 ») (TSXV: OIII) (OTCQX: OIIIF) a le plaisir de présenter une mise à jour de son programme de forage de 250 000 mètres sur ses propriétés Marban et Alpha à Val-d'Or, Québec, Canada, qui vise à convertir, étendre et découvrir de nouvelles ressources aurifères. La société fait état de 11 trous forés dans et autour des gisements à ciel ouvert de Marban. Minière O3 a également le plaisir d'annoncer la nomination de Jean-Félix Lepage au poste de directeur des opérations.

Fosses à ciel ouvert Marban

Points saillants:

  • 3,3 g/t Au sur 10,9 mètres dans le forage O3MA-21-135 situé à l'intérieur de la fosse proposée pour l'étude économique préliminaire (" ÉÉP ") de la zone North-North ;
  • 4,2 g/t Au sur 7,8 mètres dans le forage O3MA-21-130A situé à neuf mètres en sous de la fosse ÉÉP proposée pour la zone Norlartic ;
  • 5,7 g/t Au sur 14,5 mètres, dont 61,9 g/t Au sur 1,1 mètre et 2,7 g/t Au sur 4,5 mètres, dont 15,1 g/t Au sur 0,6 mètre dans le sondage O3MA-21-144 situé 43 mètres sous la fosse ÉÉP proposée pour la zone Norlartic, de part et d'autre d'un chantier historique de la mine.

Le président et chef de la direction de la Société, M. Jose Vizquerra, a déclaré : " Notre programme de forage intercalaire continue de démontrer la continuité et le potentiel d'expansion des ressources à l'intérieur et autour des fosses à ciel ouvert de Marban. Je suis convaincu que les fosses ont un énorme potentiel d'expansion. En outre, alors que nous nous réjouissons du progrès vers la mise en production du projet Marban, je suis très heureux d'accueillir Jean-Félix Lepage au poste de directeur des opérations. Ses connaissances et son expérience seront un atout essentiel pour Minière O3, car il dirigera l'équipe chargée de réaliser l'étude de préfaisabilité de Marban ".

Table 1: Intervalles minéralisés des trous de forage (seuls les intervalles minéralisés supérieures à 20,0 g/t Au * m sont rapportées, seuil de coupure 0,3 g/t Au et au-dessus de 250 mètres verticaux)

Forage

De
(m)

À
(m)

Intervalle
(m)

Au (g/t)

Zone

O3MA-21-135

44,9

55,8

10,9

3,3

North North Intercalaire

O3MA-21-137

34,7

55,9

21,2

1,3

O3MA-21-112

50,0

63,0

13,0

2,2

North Intercalaire

O3MA-21-127

92,1

120,5

28,4

0,8

O3MA-21-119

17,0

30,5

13,5

1,6

Norlartic
Intercalaire

O3MA-21-130A

216,7

224,5

7,8

4,2

et

224,5

232,1

Chantier de mine

et

232,1

236,8

4,7

0,6

O3MA-21-141

170,5

199,6

29,1

1,2

O3MA-21-142

204,9

222,5

17,6

1,0

et

222,5

227,0

Chantier de mine

et

227,0

227,8

0,8

NSV

et

227,8

229,0

Chantier de mine

et

229,0

230,5

1,5

14,2

O3MA-21-144

222,5

239,5

14,5

5,7

Incluant

232,4

233,5

1,1

61,9

et

239,5

241,5

Chantier de mine

et

241,5

246,0

4,5

2,7

Incluant

242,5

243,1

0,6

15,1

O3MA-21-145A

187,1

202,4

15,3

1,4

O3MA-21-172

152,7

161,4

7,7

1,8

et

161,4

167,8

Chantier de mine

et

167,8

176,5

8,7

1,3

Les zones Norlartic et North consistent en un réseau de filonets de quartz avec de la pyrite disséminée dans des dykes intermédiaires et mafiques ainsi que dans une unité basaltique dans le mur du cisaillement Norbenite. La minéralisation des zones North North consiste en des filons de quartz et de tourmaline dans une granodiorite altérée. Cette géologie est conforme à la description des zones minéralisées des mines historiques. De nombreux forages dont les résultats sont publiés aujourd'hui ont traversé des chantiers miniers historiques et ont confirmé la présence de matériel à haute teneur à l'intérieur des parois minières et de larges enveloppes de part et d'autre de ces ouvertures minières.

Figure 1: Carte de forage du projet Marban

Figure 1 : Carte du projet Marban (Groupe CNW/O3 Mining Inc.)

Figure 2: Coupe longitudinale Kierens - Norlartic

Figure 2 : Coupe longitudinale Kierens-Norlartic (Groupe CNW/O3 Mining Inc.)

Jean-Félix Lepage - Directeur des opérations

Jean-Félix a obtenu son baccalauréat en génie minier de l'Université Laval et détient un diplôme d'études collégiales techniques en traitement des minerais du CEGEP de Thetford. Il possède plus de 10 ans d'expérience en exploitation minière et en optimisation de procédés et de projets et d'activités. M. Lepage a récemment travaillé chez Newmont Corporation où il a occupé divers rôles opérationnels. M. Lepage a commencé sa carrière en tant que métallurgiste d'usine, puis est devenu surintendant de mine où il a géré les opérations minières souterraines chez Newmont. Reconnu pour sa capacité à traiter des priorités multiples dans des situations très dynamiques, il dirigera l'équipe chargée de mener à bien l'étude de préfaisabilité de Marban ainsi que le développement du projet Marban jusqu'à la production.

Mise à jour des forages

Au 31 septembre 2021, la société avait effectué 97 728 mètres de forage sur ses propriétés de Val-d'Or, à la recherche de matériel économique potentiel (" MEP "), avec des avancées de 100 mètres visant à accroître les ressources actuelles de 2,4 millions d'onces mesurées et indiquées (62,0 Mt @ 1,22 g/t Au)1 et de 1,5 million d'onces inférées (20,2 Mt @ 2,27 g/t Au)1 et à faire de nouvelles découvertes. Toutes les interceptions énumérées dans le communiqué de presse d'aujourd'hui seront incluses dans une ressource mise à jour pour Marban qui devrait être publiée au cours du premier trimestre de 2022.

Figure 3 : Aperçu des propriétés Marban et Alpha

Figure 3: Aperçu des propriétés Marban et Alpha (Groupe CNW/O3 Mining Inc.)

Marban -Developement du projet

Le projet Marban est au cœur du camp minier aurifère de Malartic. Le projet couvre 7 525 hectares et il est situé à 12 kilomètres de la mine Canadian Malartic. La production d'or projetée à partir de l'évaluation économique préliminaire (« ÉÉP ») prévoit une moyenne de 115 000 onces d'or par an pour une durée de vie de mine de 15,2 ans.

Le forage à Marban est concentré sur l'expansion de la minéralisation à l'intérieur et à l'extérieur des fosses proposées dans l'ÉÉP, ainsi que la découverte de nouvelles minéralisations. Un programme de forage de 80 000 mètres est en cours d'exécution cette année, avec 54 382 mètres forés à ce jour à Marban. Jusqu'à 8 foreuses seront mises à contribution afin de tester le MPÉ pour convertir les ressources présumées en ressources mesurées et indiquées, qui feront partie de la première réserve minérale de Marban.

Également, une ÉÉP a été complétée sur le projet en 2020 et une étude de préfaisabilité (« ÉPF ») sera complétée en 2022. Cette étape est un pas de plus dans la concrétisation du projet Marban vers la production. Minière O3 vise à devenir un des principaux producteurs aurifères et de mettre le projet Marban en production d'ici 2026.

Alpha -Exploration avancée

Le projet Alpha est situé à huit kilomètres à l'est de Val-d'Or, au Québec, et à trois kilomètres au sud de la mine Lamaque d'Eldorado. La propriété couvre plus de 7 754 hectares et traverse 20 kilomètres de la prolifique Faille de Cadillac. Minière O3 a une option d'achat qui accorde le droit d'acquérir une participation de 100 pour cent dans l'usine Aurbel située seulement à 10 kilomètres de la propriété Alpha pour 5,0 M$ CAN au cours des cinq prochaines années. 

Le forage à Alpha est à un stade moins avancé qu'au projet Marban et il est concentré sur l'exploration initiale, la délimitation et l'expansion des gisements. Un programme de forage de 56 000 mètres est en cours d'exécution cette année et la société a foré 42 272 mètres jusqu'à présent. Minière O3 mettra à contribution disposera de jusqu'à 3 foreuses dans le but de faire de nouvelles découvertes en utilisant sa stratégie de forage MPÉ, tout en se concentrant sur la délimitation des gisements et l'expansion des ressources actuelles.

1/ Inventaire minéral: i) Voir Rapport Technique Marban 2020 préparé par Ausenco Engineering Canada, Moose Mountain Technical Services and WSP Canada , ii) Voir Rapport Technique Orenada 2018 préparé par InnovExplo Inc  iii) Voir Rapport Technique Akasaba 2014 préparé par Geologica Inc. and Geopointcom Inc.,  iv) Voir Rapport Technique Simkar Gold 2015 préparé par MRB & Associates, v) Voir Rapport Technique East Cadillac 2017 préparé par MRB & Associates, vi) Voir Rapport Technique Sleepy 2014 préparé par GeoPointCom Inc.

Personnel qualifié

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été revu, préparé et approuvé par M. Louis Gariepy. (OIQ #107538), VP Exploration, qui est une " personne qualifiée " au sens de la norme nationale 43-101 - Standards of Disclosure for Mineral Projects (" NI 43-101 ").

Protocoles de contrôle de la qualité et rapports

La détermination de la largeur réelle est actuellement inconnue mais est estimée à 65-80% de l'intervalle de longueur de carotte rapporté pour les zones. Les analyses ne sont pas coupées, sauf lorsque cela est indiqué. Les intercepts se produisent dans les limites géologiques des zones principales mais n'ont pas été corrélés à des domaines de veine individuels pour le moment. Les échantillons de demi-carotte sont expédiés au laboratoire Agat à Val-d'Or, au Québec, et à Mississauga, en Ontario, pour être analysés. La carotte est concassée à 75 % en passant par -2 mm (10 mesh), une fraction de 250 g de ce matériau est pulvérisée à 85 % en passant par 75 microns (200 mesh) et 50 g sont analysés par pyroanalyse (FA) avec une finition par spectrométrie d'absorption atomique (AAS). Les échantillons titrant >10,0 g/t Au sont ré-analysés avec une finition gravimétrique en utilisant une charge de 50g. Dans le cadre du programme d'assurance et de contrôle de la qualité (AQ/CQ), les géologues de Minière O3 insèrent systématiquement des échantillons standard certifiés commerciaux et des blancs dans la chaîne d'échantillonnage tous les 18 échantillons de carottes. Des analyses tierces sont soumises à d'autres laboratoires désignés pour 5 % de tous les échantillons. La conception du programme de forage, l'assurance de la qualité/contrôle de la qualité (" AQ/CQ ") et l'interprétation des résultats sont effectuées par des personnes qualifiées employant un programme AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l'industrie.

À propos de Minière O3

Faisant partie du groupe d'entreprises Osisko, Minière O3 est une société d'exploration aurifère et un développeur minier sur la voie de rentrer en production à partir de ses camps aurifères prometteurs au Québec, Canada. Minière O3 bénéficie du soutien de l'équipe Osisko, chevronnée en construction minière, afin de mettre en exploitation ses gisements de plusieurs millions d'onces d'or.

Minière O3 est bien capitalisée et elle est propriétaire exclusive de ses propriétés situées au Québec (137 000 hectares). Les titres de Minière O3 se négocient à la Bourse de croissance TSX (TSX.V :OIII) et sur le marché OTC (OTCQX : OIIIF). La société vise à offrir des rendements supérieurs à ses actionnaires et des bienfaits durables à ses parties prenantes. Plus d'informations sont disponibles sur notre site Web https://miniereo3.com/  

Mise en garde concernant les informations prospectives

Le présent communiqué de presse contient des " informations prospectives " au sens de la législation canadienne applicable en matière de valeurs mobilières qui sont fondées sur des attentes, des estimations et des projections à la date du présent communiqué de presse. Les informations contenues dans le présent communiqué concernant l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités, les intentions de la société d'acheter des actions dans le cadre de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités, les convictions de la direction concernant la négociation et la valeur des actions et toute autre information contenue dans le présent communiqué qui ne constitue pas un fait historique peuvent être des " informations prospectives ". Toute déclaration impliquant des discussions relatives à des prévisions, des attentes, des convictions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des performances futurs (souvent, mais pas toujours, au moyen d'expressions telles que " s'attend à ", ou " ne s'attend pas à ", " est attendu ", " anticipe " ou " n'anticipe pas ", " planifie ", " budget ", " prévu ", " prévisions ", "estime", "croit" ou "a l'intention de" ou des variantes de ces mots et expressions ou le fait d'affirmer que certaines actions, certains événements ou certains résultats "peuvent" ou "pourraient" se produire ou être atteints) ne sont pas des déclarations de faits historiques et peuvent constituer des informations prospectives et sont destinés à identifier les informations prospectives. Ces informations prospectives sont fondées sur des hypothèses raisonnables, y compris les hypothèses énumérées ci-dessous, et sur les estimations de la direction de la société, au moment où elles ont été formulées. Elles comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats, les performances ou les réalisations réels de la société diffèrent sensiblement des résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou sous-entendus par ces informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les risques liés à la volatilité du cours des Actions de la Société, la capacité de la Société à mettre en œuvre l'offre publique de rachat d'actions (NCIB), la capacité de la Société à mener à bien de nouvelles activités d'exploration, y compris le forage, les intérêts fonciers, les résultats des activités d'exploration, les risques liés aux activités minières, le climat économique mondial, les prix des métaux, la dilution, les risques environnementaux et les actions communautaires et non gouvernementales. Les principales hypothèses qui ont été formulées en rapport avec les énoncés prospectifs sont les suivantes : le prix des Actions ne reflète pas adéquatement la valeur de la Société ; le nombre d'Actions à racheter pour annulation dans le cadre de l'offre publique de rachat dans le cours normal des affaires ; et la génération de valeur pour les actionnaires de la Société.  Bien que les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse soient fondées sur ce que la direction estime, ou a estimé à l'époque, être des hypothèses raisonnables, la Société ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs potentiels que les résultats réels seront conformes à ces informations prospectives, car il peut y avoir d'autres facteurs qui font que les résultats ne sont pas conformes aux prévisions, aux estimations ou aux intentions, et ni la Société ni aucune autre personne n'assume la responsabilité de l'exactitude et de l'exhaustivité de ces informations prospectives. La société ne s'engage pas, et n'assume aucune obligation, à mettre à jour ou à réviser ces déclarations ou informations prospectives contenues dans le présent document pour refléter de nouveaux événements ou circonstances, sauf si la loi l'exige.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse. Aucune bourse, commission des valeurs mobilières ou autre autorité de réglementation n'a approuvé ou désapprouvé les informations contenues dans le présent document.

SOURCE O3 Mining Inc.

Pour plus de renseignements: José Vizquerra Benavides, President, CEO et Directeur, Toll-Free: +1 (833) 979-3516, Telephone: +1 (873) 381-2014; Relation avec les investisseurs : investorrelations@o3mining.com, Telephone: +1 (416) 570-4299

RETOUR